la magie de l'elfe blanche

magie blanche, méditation, bien être
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 auto hypnose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
l'elfe blanche
Admin
Admin


Nombre de messages : 302
Localisation : entre le ciel et l'eau
Date d'inscription : 25/08/2005

MessageSujet: auto hypnose   Ven 4 Nov - 5:38

Utilisation de l’auto hypnose en projection astrale.

L’auto hypnose est un procédé qui va nous permettre de communiquer directement avec notre subconscient en nous entraînant par diverses méthodes d’induction, dans un état de conscience modifié appelé « état hypnotique » que l’on peut comparer à l’état de transe. Le subconscient constitue à lui seul une barrière importante à la projection. En effet il est le siège de notre conditionnement et donc de nos phobies et de nos peurs que les suggestions environnementales lui ont affublé. On y retrouve donc ces fameux blocages qui s’interposent sur le chemin de notre progression vers la projection astrale. L’auto hypnose va nous permettre d’agir directement à la source en inculquant de nouvelles données qui diminueront les obstacles rencontrés lors de notre pratique comme la peur.

Méthode d’induction :
Je vous relaterai ici une technique d’induction extraite de l’excellent livre « Auto-Hypnose » de Kévin Finel. Il faut savoir qu’il existe de nombreuses méthodes que vous pouvez trouver sur le net et également dans l’œuvre citée plus haut cependant il m’a semblé intéressant de vous faire part de la méthode appelée « la spirale sensorielle » que j’ai trouvé très efficace.

Présentation
Cette méthode vise à créer une sorte de bouleversement dans les habitudes sensorielles qui vous sont spécifiques. L’esprit conscient est, chez la plupart des individus, centré sur un sens particulier. Une personne à tendance visuelle par exemple sera la plupart du temps « connectée » sur la vue, son cerveau analysera les évènements en accordant plus d’importance aux images de même que sa mémoire passera avant tout par l’imagerie mentale au détriment des autres laboratoires sensoriels. Cela ne veut pas dire que cette personne n’utilise q’un seul sens mais simplement qu’elle a recours à ce sens plus couramment et qu’il est aussi plus développé. Une « spirale sensorielle », à l’aune de cette tendance qui s’observe chez la quasi-totalité des sujets, revient donc à produire une sorte de « rééquilibrage » et de « confusion » par le processus suivant : utilisation non pas d’un sens mais de tous nos sens, puis utilisation alternée d’un sens puis d’un autre, et accélération de ce jeu d’alternance sensorielle.

Induction par « spirale sensorielle. »
Commencez par fixer votre regard devant vous, soit dans le vide, soit en le portant sur un objet en particulier. Concentrez votre attention sur la vision et passez en revue quatre éléments présents dans votre champ de vision. Vous allez alors accompagner le passage sur chaque élément par une ou deux phrases prononcées mentalement, ce qui peut donner quelque chose de cet ordre :

« Je regarde le sol...et je prends conscience de toutes les nuances de couleurs de ce sol...maintenant je vois une porte devant moi...je regarde sa forme...sa taille...je regarde la poignée de la porte et la façon dont la lumière se reflète sur le métal... »

Puis liez cela à un effet recherché. L’effet recherché est bien entendu en lien avec l’entrée en état d’hypnose ; il peut donc reprendre ce que vous désirez voir se produire dans un pareil état. Par exemple :

« Et en regardant tout cela, je commence à me détendre. Et ce que je vois m’aide à rentrer un peu plus à l’intérieur de moi. Chaque élément sur lequel je me concentre me permet de rentrer doucement dans cet agréable état hypnotique. Et cela m’aide à rentrer un peu plus dans cette expérience. »

Votre inconscient acceptera cette forme de pensée comme une suggestion. Il faut passer pour bien réaliser cet exercice environ cinq à dix secondes par élément observé. Respecter ce rythme est essentiel car à chaque fois, vous devez prendre le temps de vous imprégner de chaque image, et ce, même si vous n’êtes pas habitué à le faire. Le tout n’est pas de se dire que l’on voit quelque chose mais de le voir réellement. Maintenant, vous pouvez reproduire le même processus avec quatre éléments auditifs. Vous pouvez pour cela vous servir de sons existant dans votre environnement, de sons remémorés, ou même de sons imaginés :

« J’entends le son de ma respiration qui de vient de plus en plus profonde... il y a aussi le bruit lointain de la ventilation...et celui de mon cœur qui bat... »

A nouveau, liez ces observations auditives à l’effet recherché, qui peut être ou non celui déjà utilisé avec les observations visuelles. Faites enfin la même chose avec quatre sensations, externes ou internes, d’ordre physique ou émotionnel :

« Je ressens la température de l’air sur mon visage...il y a aussi les battements de mon cœur ...je sens chaque pulsation cardiaque dans ma poitrine ...et je sens le poids de mon corps qui repose sur cette chaise... »

Avant de lier aussi ces observations à l’entrée dans l’hypnose

« Et je sens comme certaines parties de mon corps deviennent plus lourdes et s’engourdissent au fur et à mesure que je rentre dans cette expérience... »

Après avoir passé en revue quatre éléments visuels, quatre éléments auditifs et quatre sensations, vous avez terminé la première étape de la « spirale sensorielle ». Il suffit ensuite de reproduire ce même schéma mais selon l’ordre suivant :

Avec trois éléments visuels, puis auditifs puis sensoriels ; avec deux éléments visuels, puis auditifs puis sensoriels ; et enfin avec un élément visuel, puis auditif puis sensoriel.

Rapidement, et même la première fois, vos paupières vous paraîtront lourdes, nous vous conseillons alors de laisser vos yeux se fermer. Ainsi coupé d’une observation directe de l’extérieur, vous pourrez laisser votre imagination créer mentalement les éléments que vous allez utiliser, et donc continuer avec des images, sons ou sensations internes, empruntés à des expériences vécues ou recomposées. Votre état de conscience doit alors se modifier bien avant la fin de l’exercice, cependant, il peut être intéressant, une fois au moins, d’aller jusqu’au bout de l’expérience même si cela peut prendre un peu de temps. Il est à noter que la structure de cette expérience n’est pas à suivre fidèlement à cent pour cent. Une erreur de comptage par exemple ne contrarie pas le bon fonctionnement et l’accès à l’état hypnotique. Au contraire, un excès d’attention accordé à des détails structurels peut nuire au laissez-aller qui convient pour profiter pleinement de cet exercice.

Les fusibles.
Afin de « sécuriser » l’expérience on place ce qu’on appelle des « fusibles ». Ce sont en fait des suggestions faites au subconscient avant d’atteindre un état d’hypnose profond.

Vous pouvez placer un fusible pour limiter le temps par exemple car sous hypnose on peu perdre cette notion.

« Subconscient, je te demande de me faire revenir à mon état de conscience ordinaire, si je ne me suis pas déjà réveillé, dans 20 mn »

Il est fortement conseillé de placer un fusible également pour ne pas partir dans une régression vers le passé car sans une tierce personne vous risquez d’avoir du mal à revenir à votre état de conscience ordinaire.

« Subconscient, je te demande de bien rester au présent pendant cette expérience et d’éviter tout ce qui touche au passé. »

Vous pouvez également placer un fusible pour ne pas être dérangé par d’éventuels bruits soudains en suggérant à votre subconscient d’inclure le bruit en question dans votre expérience.

Les suggestions.
Une fois arrivé dans l’état hypnotique recherché vous allez pouvoir communiquer directement avec votre subconscient et ainsi lui soumettre des suggestions afin de diminuer voir éliminer certains blocages. Vous pouvez faire ces suggestions en vous répétant une phrase courte et positive mentalement ou par visualisation.

Exemple de phrases positives dans le cadre de la projection astrale :

« Je suis calme et serein tout le long de mes exercices de projection astrale. »
« L’astral ne me fait pas peur. »
« J’ignore les bruits et les distractions rencontrés précédent ma sortie astrale »
« Le sommeil provoque en moi des expériences hors du corps conscientes. »

Essayez de trouver l’élément à l’origine de votre peur afin de vous construire une phrase personnelle. Vous pouvez renforcer ces suggestions mentales en vous visualisant dans l’astral de façon sereine. Prenez votre temps pour bien faire comprendre à votre inconscient ce que vous voulez et n’hésitez pas à recommencer plusieurs fois l’expérience jusqu’à obtention du résultat souhaité.

Le réveil.
Sortir de l’auto hypnose peut se faire soit quand vous le décidez soit parce que vous avez placé un fusible. Vous prenez conscience petit à petit de votre milieu environnent et dès que vous commencez à retrouver votre état de conscience ordinaire, bougez progressivement les doigts, les orteils etc...

source Astralsight.com

_________________
la magie est en chacun de nos gestes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elfeblanche.zikforum.com
 
auto hypnose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» initiation à l'auto-hypnose
» auto hypnose
» Vidéo auto hypnose
» 5 etapes pour une auto-hypnose reussie
» MP3 auto-hypnose gratuits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la magie de l'elfe blanche :: Hypnose-
Sauter vers: